Home » Cactus ransomware

Cactus ransomware

Cactus ransomware est un programme malveillant utilisé par les attaquants pour exploiter les vulnérabilités connues des systèmes d’information. Il leur permet de chiffrer les données de leurs victimes et exige de leur part, le paiement d’une rançon en échange des données dérobées et chiffrées. Comme d’autres types de ransomware, les opérateurs du ransomware Cactus pénètrent dans le système de ses victimes par l’usage des différentes techniques d’infection telles que : le pishing (téléchargement de pièces jointes malveillantes, des téléchargements de logiciels infectés ou des sites Web compromis).

Quel est le mode opératoire de Cactus ransomware ?

Une fois qu’il infiltre un appareil ou un réseau, Cactus procède au chiffrement des fichiers à l’aide d’un algorithme complexe, les rendant inaccessibles. La victime reçoit alors une note de rançon avec des instructions sur la façon d’effectuer le paiement, généralement dans une crypto-monnaie comme Bitcoin, pour obtenir la clé de déchiffrement.

Quelles sont les principales caractéristiques de Cactus ransomware ?

4 éléments clés caractérisent ce ransomware :

1. Le chiffrement des données : Cactus ransomware utilise des algorithmes de chiffrement sophistiqués, ce qui rend difficile l’accès aux fichiers sans la clé de déchiffrement. Cela place les victimes dans une situation précaire où le paiement de la rançon devient la seule option viable pour retrouver l’accès à leurs données.
2. Sa large capacité de ciblage : le ransomware Cactus peut cibler les particuliers, les petites entreprises et même les grandes organisations. L’emplacement géographique ou encore l’industrie à laquelle appartient les cibles n’influence pas ses choix d’attaques. Ce qui en fait une réelle préoccupation.
3. Sa stratégie d’infection en constante évolution : Les cybercriminels derrière le ransomware Cactus font continuellement évoluer leurs tactiques pour contourner les mesures de sécurité traditionnelles. Cette agilité rend difficile pour les logiciels antivirus et autres solutions de sécurité de suivre l’évolution rapide du paysage des menaces.
4. La perte financière: Être victime du ransomware Cactus peut entraîner des pertes financières importantes en raison du paiement de rançons, ainsi que des perturbations des activités causées par l’indisponibilité des données. De plus, ces attaques peuvent nuire à la réputation des organisations, dégradant la confiance des clients.

Comment se prémunir d’une éventuelle attaque de Cactus ransomware ?

Comme pour tout type de ransomware, la prévention et la préparation sont cruciales pour atténuer le risque d’une éventuelle attaque. Voici quelques pratiques recommandées :

1. Éducation et sensibilisation sur les menaces informatiques : renseignez-vous régulièrement, vous et vos employés, sur les meilleures pratiques en matière de cybersécurité, y compris la façon d’identifier et d’éviter les courriels et les liens suspects.
2. Stratégie de sauvegarde solide : mettez en œuvre un système de sauvegarde robuste qui sauvegarde régulièrement les données critiques, en veillant à ce qu’elles soient stockées dans des emplacements sécurisés et hors ligne. Cela peut minimiser l’impact d’une attaque de ransomware et offrir une alternative au paiement de la rançon. Par ailleurs, mettez régulièrement à jour – lorsque cela est disponible – tous les logiciels et systèmes pour corriger les vulnérabilités.
3. Autorisations utilisateur : limitez les autorisations utilisateur aux fichiers et systèmes critiques. Cette pratique peut aider à prévenir la propagation des rançongiciels si le compte d’un utilisateur est compromis.
4. Solutions de sécurité complètes : utiliser une approche multicouche de la cybersécurité tels que le XDR. Cette approche permet d’interconnecter sans contrainte vos solutions de sécurité y compris les logiciels antivirus, les logiciels edr (Endpoint Detection and Response), les pare-feux, et autres systèmes de détection d’intrusion. Chez Sekoia.io, nous disposons d’une plateforme XDR qui au-delà de l’interopérabilité, ajoute à votre stack existante un renseignement cyber contextualisé, produit et maintenu par nos équipes de chercheurs et analystes. Cette CTI native inclus dans notre offre XDR vous donne accès à plus de plus d’un million d’indicateurs (IoCs) mais aussi un catalogue de plus de 500 règles de détection et un moteur de corrélation et détection d’anomalies. Une visite guidée de notre plateforme XDR est disponible ici 👇

Découvrez Sekoia.io plateforme SOC via une démonstration interactive.

Conclusion

Cactus ransomware est une menace avancée et en constante évolution qui se démarque par sa capacité à chiffrer des fichiers de ses victimes composées majoritairement de grandes entreprises. Il fait partie du top 6 des ransomware les plus distribués au premier trimestre 2023, comme le rappelle l’équipe TDR de Sekoia.io dans son rapport dédié au paysage des menaces ransomware.
Pour autant, en restant vigilant, en priorisant les mesures de cybersécurité et en se préparant à de telles attaques, vous pouvez renforcer vos stratégies de défenses et minimiser l’impact des menaces de ransomware comme Cactus. La prévention reste l’un des meilleurs moyens de se prémunir de l’activité malveillante des cybercriminels. Et celle-ci passe par un meilleur renseignement cyber (CTI).

Autres termes

APT27(Advanced Persistent Threat 27)

APT 27 (LuckyMouse ou EmissaryPanda) est un acteur de la menace cyber, affilié à la Republique Populaire de Chine.

APT29 aka Nobelium, Cozy Bear( Advanced Persistent Threat 29)

Advanced Persistent Threat 29 (Nobelium), connu aussi sous le nom de Cozy Bear est un acteur de la menace affilié au service de renseignement extérieur de la Fédération de Russie.

Échangez avec l’équipe

Vous souhaitez en savoir plus sur nos solutions de protection ?
Vous voulez découvrir nos produits de XDR et de CTI ?
Vous avez un projet de cybersécurité dans votre organisation ?
Prenez rendez-vous et rencontrons-nous !